Les espèces

Les espèces

Le Youyou

Le Youyou
Par Marie Choquette

shiva 013 copier

Photo de Jacques Beaudet (Shiva)

Les youyous sont souvent convoités des gens qui vivent en condos ou en appartement parce qu’ils sont de petite taille et peu bruyants. Cependant, même s’ils ne crient pas en tant que tel, ils peuvent émettre des sifflements très perçants pour exprimer leurs états d’âme. Ils ont une aptitude plutôt moyenne pour la parole par contre les mots qu’ils prononcent sont clairs et tout à fait compréhensibles.

En revanche, ils peuvent imiter à la perfection plusieurs sons qui leur sont familiers. Ils ont un bon potentiel d’apprentissage et peuvent apprendre plusieurs trucs. Réputés pour être l’oiseau d’une seule personne, les youyous ont beaucoup de caractère et il peut leur arriver d’infliger des morsures parfois difficiles à prévoir et à comprendre. Sachez qu’une morsure de youyou est rarement banale. Par contre, s’il est bien éduqué et bien socialisé en bas âge, il respectera dans une certaine mesure les autres membres de la famille. Les balises établies au niveau de l’encadrement doivent être empreintes d’une constance des plus rigoureuses.

Si toutefois vous avez le bonheur d’être la personne qu’il chérit, vous trouverez en le youyou un merveilleux compagnon charmeur et cajoleur. Si vous lui donnez l’attention qu’il mérite, il vous le rendra au centuple.

http://www.lacolonie-perroquet.com

 

 

Les Amazones

Les Amazones
Par Marie Choquette

dscf0099 copier

Photo de Guylaine Archambault (Elliote)

Les amazones sont des oiseaux généralement pourvus d’une forte personnalité. Question tempérament, ils font rarement dans la demi-mesure. Lorsqu’ils aiment, ils adorent ; lorsqu’ils n’aiment pas, ils détestent! Lorsqu’ils sont heureux, ils sont pratiquement exubérants; et lorsqu’ils sont en colère, mieux vaut ne pas croiser leur chemin…Bien que comme tous les perroquets ils nécessitent de l’attention, ils ont une grande capacité d’adaptation et sont capables d’une certaine indépendance. Ces espèces sont, de fait, plus rarement enclines aux problèmes d’ordre émotionnel tels que le picage ou les rituels.

La plupart sont très interactifs et ils ont un grand potentiel pour la parole, plus particulièrement chez les amazones à nuque jaune et les amazones à tête jaune. En revanche, lorsqu’ils atteignent la maturité sexuelle et qu’ils font le choix d’un partenaire, plusieurs comportements liés à la protection de leur couple peuvent s’installer et devenir assez rapidement problématiques. Pour ceux qui n’auront pas eu la chance d’être choisis comme étant « l’élu », ces comportements peuvent être de nature assez violente si l’oiseau n’a pas été bien encadré au préalable. Malgré leur bec plutôt moyen, la puissance de leurs morsures est indiscutable.

Par contre, à l’autre extrême, si vous êtes celui que son coeur choisit, vous trouverez en votre oiseau un compagnon des plus doux, fidèle et aimant. N’oubliez pas que les amazones ne font jamais dans la demi-mesure, lorsqu’ils n’aiment pas ils détestent mais lorsqu’ils aiment, ils adorent…
http://www.lacolonie-perroquet.com

 

 

Le Cacatoès

Le Cacatoès
Par Marie Choquette

fripouille 012 copier

Photo de Jacques Beaudet (Fripouille)

Le cacatoès bien qu’ayant un potentiel plutôt moyen pour la parole, est pourvu d’une intelligence remarquable. Ils peuvent apprendre très rapidement et certains spécimens aiment particulièrement l’attention que leur apportent les séances d’entraînement de tours et trucs.
Reconnus pour être des oiseaux très actifs, et ayant un potentiel de destruction plutôt impressionnant, des aires de jeux biens garnies et renouvelées fréquemment s’avèrent être une nécessité dans leur environnement. Grand observateur, il connaît la moindre de vos failles et peut même à la limite devenir fin manipulateur. Il aime particulièrement user de son pouvoir d’intimidation et se régale littéralement des réactions que ce dernier peut susciter. C’est par le biais d’une voix puissante, qu’il vous fera part de sa joie, de son mécontentement ou de son désarroi.

Ces oiseaux demandent beaucoup d’attention et ont énormément besoin de contacts physiques. Ces caractéristiques lui ont d’ailleurs valu l’image populaire de l’oiseau  » teddy bear  » qui aime de façon inconditionnelle et que l’on peut cajoler à sa guise. Ce qui soit dit en passant, n’est pas toujours le cas. Bien que le cacatoès puisse être débordant d’amour et bien qu’il ait des façons de réagir qui ressemblent parfois beaucoup à des sentiments humains, il n’en demeure pas moins qu’il vous aime à la façon d’un cacatoès.
En nature, les cacatoès matures défendent farouchement leur couple et leur territoire; en milieu naturel, il n’est pas rare qu’un mâle réprimande sa partenaire par le biais de morsures. La captivité n’apporte que peu de changements à ces comportements si ce n’est que généralement, le ou la partenaire ne possède ni plumes ni ailes….D’où l’importance de ne pas adopter un rôle de partenaire amoureux auprès de l’oiseau. Une bonne éducation de même que des balises claires et bien établies sont de mise.

Cependant, tout le monde ne possède pas la patience, l’énergie et la capacité d’amour pour vivre avec un cacatoès. Souvent victimes de la complexité de leur tempérament, plusieurs cas de problèmes d’ordre comportemental et émotionnel sont répertoriés chez cette espèce.

http://www.lacolonie-perroquet.com

 

 

Les Conures

Les Conures
Par Marie Choquette

touky smarties et lon 008 copier

Photo de Danièle Poitras (Léon)

Il existe plusieurs espèces de conures de taille et de couleurs très variables. Lorsque l’on parle de diversité, en fait il y a autant de looks différents chez les conures qu’il y a d’espèces. Généralement des oiseaux très enjoués, ils ont beaucoup d’énergie à dépenser et ils arrivent à faire de toutes les situations des moments propices aux « galipettes ».

Malgré que certains individus prononcent quelques mots, ils ont peu d’habileté pour la parole et possèdent une voix très rauque. En revanche, ils sont de tempérament très interactif et ils possèdent un don extraordinaire pour apprendre des tours et trucs. En fait, l’entraînement chez ces espèces s’avère souvent bénéfique pour canaliser leur énergie qui peut facilement les mener à des excès d’excitation se traduisant souvent par une tendance à la morsure d’où leur réputation de « nippy birds ».

Dans le même ordre d’idées, une éducation empreinte de patience et de constance sera de mise dès leur jeune âge. Ceci dit, un autre facteur à ne pas négliger avant l’achat est la puissance de leur cri. La plupart de ces espèces peuvent atteindre un décibel assez impressionnant malgré leur petite taille. Il faut penser que si votre seuil de tolérance aux cris est élevé, en revanche celui des autres membres de votre famille ou même de vos voisins l’est peut-être un peu moins…Par contre, s’ils sont bien encadrés, ils peuvent faire de merveilleux compagnons.

http://www.lacolonie-perroquet.com

 

 

Les Gris

Les Gris
Par Marie Choquette

1913 copier

Photo de Guylaine Archambault (Zoé)

Intelligents et complexes…que dire de plus! Très prisés pour leurs facultés langagières, les gris sont des oiseaux exceptionnels. Leur incontestable talent d’imitateur vous fera sans aucun doute courir au téléphone ou à la porte plus d’une fois. Pouvant atteindre un registre de vocabulaire très impressionnant, plusieurs arrivent même à placer des mots en contexte pour verbaliser certaines de leurs intentions et de leurs besoins.

De nature très affectueuse, les gris supportent mal la solitude et ont besoin d’une présence quasi constante. Ils adorent participer aux activités familiales de même qu’aux tâches ménagères. Et oui! Aux tâches ménagères…en fait ils ont besoin de sentir qu’ils ont un rôle à jouer au sein de leur groupe. Dû à leur intelligence et leur besoin d’attention, les gris sont d’excellents candidats pour les jeux d’interactions. Assurez-vous de pouvoir leur offrir un environnement riche et stimulant.

Ceci dit, même s’ils sont à l’aise et confiants en votre présence, ils deviennent soudainement timides et réservés en présence d’étrangers. Vous êtes fier de votre gris qui est un excellent parleur? Ne soyez pas surpris, il sera probablement de glace et muet comme une tombe devant vos invités. Les gris ne donnent pas facilement leur confiance mais une fois que vous l’aurez acquise, vous aurez un fidèle ami pour la vie. En contrepartie, il faut demeurer conscient que lors de l’achat d’un gris, quelques caractéristiques moins connues mais non sans importance doivent être prises en considération. Par exemple, si vous achetez un spécimen de cette espèce uniquement pour sa réputation de bon parleur, sachez qu’il n’est pas rare qu’un gris ne parle pas ou très peu.

Aussi, les gris à maturité sont généralement l’oiseau d’une seule personne et peuvent mordre les intrus trop insistants. Plusieurs gris deviennent irritables en présence d’enfants et certains le signifieront clairement. Même s’ils sont réputés de tempérament calme, certains peuvent être très bruyants et destructeurs. Ce sont des oiseaux sensibles et émotifs, et un rien les affecte. Aussi, un gris mal sevré, surprotégé et/ou n’ayant pas pu bénéficier d’une phase d’exploration adéquate en bas âge fera un adulte de nature plus inquiète ayant du mal à s’adapter aux situations nouvelles.

Certains peuvent même à la limite développer des peurs irraisonnées. Victimes de leur image populaire, il arrive souvent qu’ils soient sous-estimés sur certains aspects et surestimés sur d’autres. Entre celui qu’il est réellement, et celui qu’on voudrait qu’il soit, il arrive que certains individus aient du mal à trouver un bon équilibre et plusieurs cas de problèmes d’ordre émotionnel ont été répertoriés à ce jour chez cette espèce.

http://www.lacolonie-perroquet.com

 

 

Les Aras

Les Aras
Par Marie Choquette

milo

Photo de Carole Boulay (Milo)

Les aras sont sans contredit des oiseaux qui suscitent beaucoup d’intérêt. Leurs couleurs éclatantes, leur air majestueux et leur capacité d’interaction font d’eux des oiseaux très convoités. Selon les différentes espèces, aux deux extrêmes leur taille peut varier de 30 cm pour le petit ara tel que le ara Noble, à 100 cm pour le ara de grande taille tel que le Hyacinthe. Les espèces les plus communément rencontrées en captivité sont; les Nobles, les Sévères, les Militaires, les Bleu et Or, les Macao et les Chloroptères.

Les petites espèces, même si elles sont de moindre taille, sont généralement pourvues d’un tempérament similaire à leurs imposants cousins. Par contre, ayant un bec plus petit, ces derniers ont un pouvoir d’intimidation beaucoup plus limité.
Souvent décrits comme étant des « géants sympathiques », les aras plus imposants sont généralement de tempérament sociable, ils ont une capacité d’apprentissage plutôt rapide et ils peuvent s’adapter à diverses situations assez facilement. Ils ont un potentiel plutôt moyen pour la parole malgré que certains puissent compter plusieurs phrases à leur registre. Dû à leur capacité d’apprentissage, la plupart seront très performants à l’entraînement de tours et trucs.

En contrepartie, il faut tenir compte que toute la dynamique reliée à la vie au quotidien avec ce type d’oiseaux est bien souvent proportionnelle à leur taille. Dans l’expression « géants sympathiques », la plupart des gens ont tendance à ne tenir compte que du mot « sympathiques » alors que le mot « géants » est loin d’être sans importance… Les grands aras ont un décibel assourdissant, leurs jouets doivent être plus gros, donc plus dispendieux; ils les détruisent rapidement donc il faut les renouveler souvent. Ils ont besoin de plus d’espace, sont généralement plus salissants dans l’environnement et leurs morsures peuvent provoquer beaucoup de dommages.

Malgré tout le bon potentiel qu’on leur décrit dans plusieurs ouvrages et sur le net, comme pour tout perroquet, une bonne éducation s’avère nécessaire surtout compte tenu de leur taille. Les aras ont conscience très tôt de la puissance de leur bec et de l’intimidation que ce dernier peut générer. D’ailleurs, certaines espèces comme le Macao sont réputées plus intempestives et sans un bon encadrement, elles peuvent facilement s’ancrer dans la fâcheuse habitude de mordre pour signifier leurs humeurs.

http://www.lacolonie-perroquet.com

 

 

Les inséparables

Les inséparables

Par Marie Choquette

 

 

Bien que la croyance populaire dit que des inséparables ne peuvent vivre sans la présence de l’un de leur congénère, sachez qu’un inséparable peut très bien vivre heureux même en étant l’unique oiseau de la maison. Par contre, il va de soit que vous devrez palier au partenaire en temps, en attention et en interactions. D’ailleurs, il en est de même pour tous les perroquets qui ne peuvent bénéficier de la présence d’un de leur semblable comme partenaire.

L’inséparable est une espèce qui abonde sur le marché. Peu dispendieux et facilement logeable, sa petite taille de même que ses couleurs harmonieuses en charment plus d’un. Actif et intelligent, il a toute fois très peu d’habileté pour la parole… bien que ceci ne veuille pas dire qu’il soit un oiseau silencieux. L’inséparable peut être bruyant, et bien que pourvu d’un bec de petite taille, il a tout de même un bon potentiel de destruction.

Ces petites boules de plumes sont dotés d’une forte personnalité qui demande de la patience et de la constance. Lorsqu’un inséparable a une idée en tête, il peut devenir assez difficile de l’en dissuader.

Plusieurs ont tendance à développer des comportements territoriaux au fur et à mesure qu’ils gagnent en maturité, plus particulièrement chez les femelles en période de ponte. Néanmoins, avec une bonne éducation en bas âge, de la constance et un soupçon de tact, vous gagnerez un fantastique compagnon.

 

 

Le Touis

 

Les touis

Par Marie Choquette

chica

Photo de Hélène Audet (Chica)

 

Intelligent, adorable, enjoué, acrobate et sociable. Toutes des qualités que vous pouvez posséder à même votre poche de chemise par le biais de ce petit être d’à peine cinq pouces. Et oui! Ce petit se plaira à vous suivre partout que ce soit sur votre épaule, dans une de vos poches, ou encore dans l’encolure de votre chemisier. Dû à sa petite taille, il nécessite moins d’espace de logement que la plupart des perroquets et le nettoyage de ses quartiers se fait en moins de deux. Ces petits perroquets adorent jouer, faire des acrobaties et des pirouettes. Il faut donc lui procurer beaucoup de jouets. Ces derniers étant de plus petites dimensions, ils seront donc par le fait même, beaucoup plus abordables. Si parfois il vocalise sa joie ou son mécontentement, les décibels qu’il peut atteindre sont de loin très acceptables. Ceci dit, la petite taille de cette sympathique boule de plumes ne comporte pas que des avantages. Les moments de liberté doivent toujours se faire sous surveillance puisque la somme de sa petite taille et de sa nature curieuse amène comme résultat un don extraordinaire pour se mettre dans le pétrin. Il n’est pas plus explorateur que les perroquets de taille normale seulement du haut de ses cinq pouces, lui, a accès à des endroits auxquels vous n’auriez jamais pensé…

Généralement les touis, en particulier les femelles, sont de tempérament plutôt territorial surtout envers les autres oiseaux. Il est donc recommandé de les garder à l’écart des oiseaux de plus grande taille pour leur éviter de terminer en hors-d’oeuvre suite à une confrontation.